Pierre-Philippe Duchâtelet, Deborah Levy, Lionel Maes et Antoine Wang
"T.A.L.O.S."

Wang Antoine

T.A.L.O.S. est un projet de recherche initié en 2017 par orthodoxe et la villa hermosa, porté par l’École de recherche graphique (Erg), avec le soutien d’A/R, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la fondation CIVA.

Le projet consiste en la création d’une agence nommée T.A.L.O.S. et chargée d’accompagner la pérennisation et la transformation des formes contemporaines de la sécurisation des espaces publics : dispositifs architecturaux, barrières, portiques et sas de sécurité, tentes, block-stops, bornes anti-bélier…

Si la problématique de la sécurisation des espaces publics n’est pas neuve, l’actualité récente témoigne de la prolifération des formes répondant à ce nouveau type de menace qu’incarne le terrorisme contemporain. Ces formes encore émergentes sont aujourd’hui amenées à se pérenniser tout en se transformant sous l’effet de nouvelles politiques. Sous peu, ces politiques seront rendues explicites au travers de lois et de normes auxquelles s’adapteront les modes de conception, de fabrication et de distribution, bientôt coordonnés à l’échelle nationale par une agence dont T.A.L.O.S. ne fait qu’anticiper l’existence future.

En s’insérant dans l’intervalle de temps entre l’émergence des formes et leur pérennisation, l’agence se donne pour mission de préfigurer ce que seront ces changements en extrapolant sur ce que les formes émergentes disent déjà. Quelles sont ces formes ? Quelles sont leurs matérialités ? D’où proviennent-elles ? Comment sont-elles conçues ? Comment sont-elles produites ? Comment sont-elles utilisées ? Que produisent-elles ?

T.A.L.O.S. se donne également pour mission de communiquer en toute transparence sur un sujet pour le moins opaque en ouvrant les archives qu’elle produit à l’attention des pouvoirs publics, du secteur marchand et de la société civile.

Sur l’année à venir, T.A.L.O.S. va développer conjointement trois pôles qui engagent autant d’approches spécifiques de son sujet : un inventaire, un débat, un atlas. Tout au long de l’année, les activités menées au sein de ces pôles feront l’objet d’un travail constant de transcription par différents médiums. Cette matière brute s’accumulera au fur et à mesure de la recherche en une archive en voie de constitution pour que, ponctuellement, des instantanés permettent de cristalliser un état de la recherche et de l’ouvrir au public.

Entre recherche documentaire, projet artistique et pratique curatoriale, interpellant le champ de l’architecture autant que celui du design, T.A.L.O.S. est aussi exploration réflexive et performative des ressorts de la fiction administrative.

Rapport intermédiaire

T.A.L.O.S. Rapport intermédiaire