Portée politique et expérience esthétique à l’ERG

Jeudi 30 novembre 14:00-17:00

30/11 : Rencontre avec Dario Marchiori
4-5/12 : Séminaire avec Federico Rossin
7/12 : Rencontre avec Stefano Canapa - L’Abominable
8/12 : Rencontre avec Nicolas Rey - L’Abominable et autres membres du réseau Filmlabs des labos indépendants
8/12 : Rencontre avec Juan David Gonzalez Monroy - Ojoboca / LaborBerlin (ERG - petit cinéma)

Jeudi 30.11.2017 de 14:00 à 17:30 à l’ERG - auditoire (ouvert à tous) Rencontre avec DARIO MARCHIORI

* Maître de conférences en Histoire des formes filmiques à Lyon 2. Directeur de la plateforme Diffractions cinématographiques, articulant formation, recherche, activité culturelle. www.diffractions-cinematographiques.com

Introduction :

Le « formalisme » serait-il l’équivalent de l’esthétisme vide, qui transfigure la réalité et s’en éloigne à jamais ? Tout au contraire, le formalisme expérimente le réel pour mieux le connaître, il s’en éloigne pour mieux s’en rapprocher, pour nous permettre de le redécouvrir en déjouant nos idées reçues. Il s’éloigne également de la recherche de la « belle image » comme fin en soi, en interrogeant nos automatismes, en déplaçant les frontières de notre perception.C’est donc un travail à la fois sur la forme et sur le fond que propose le formalisme, par exemple au cinéma. Il permet alors d’interroger notre appréhension du monde sur un double niveau, esthétique et politique. Car le formalisme cinématographique n’est pas moins politique - parfois beaucoup plus - que ce cinéma prétendument engagé qui s’enferme dans le message, en s’appuyant sur des rouages dramatiques prétendument « efficaces », sans réinventer d’aucune façon le regard que nous portons sur le monde, sans nous permettre de le connaître mais seulement de le re-connaître.

Conférence, projections et rencontre.

Lundi 04.12.2017 à l’ERG - petit cinéma (horaire à confirmer - sur réservation)
Mardi 05.12.2017 à l’ERG - auditoire (horaire à confirmer - ouvert à tous) SÉMINAIRE avec FEDERICO ROSSIN

Critique et historien du cinéma. Programmateur indépendant pour les festivals Cinéma du réel, Etats Généraux du Documentaire de Lussas, DocLisboa, Filmmaker Milan.

Rencontre à propos des frictions entre art et politique à travers l’observation des entrelacements décisifs entre outils, formes et fond, le rôle des sens dans la perception d’une situation ou d’un conflit, la censure, l’(im)possibilité de représentation, la réappropriation de l’archive etc.

+ projections.

Jeudi 07.12.2017 de 15:00 à 17:30 à l’ERG - auditoire (ouvert à tous) Rencontre avec STEFANO CANAPA

Cinéaste. Membre du noyau dur de L’Abominable à Paris, laboratoire cinématographique partagé (http://www.l-abominable.org/). Fondateur de Superottomonamour, laboratoire cinématographique artisanal à Turin. Membre du GROUPE ZUR – Zone Utopiquement Reconstituée (Angers), collectif d’artistes qui travaillent au croisement des arts plastiques, du théâtre, de la musique et du cinéma.

Rencontre et projection, entre autres, de rushes-archives tournés par Stefano depuis des années sur les évolutions du cinéma argentique aujourd’hui (fermeture des labos professionnels, récupération des outils-machines par les labos indépendants etc.)

Vendredi 08.12.2017 de 14:00 à 16:00 à l’ERG - auditoire (ouvert à tous) Rencontre avec NICOLAS REY

Cinéaste, généreux passeur de savoirs, l’un des fondateurs du laboratoire L’ABOMINABLE (Paris), laboratoire cinématographique partagé (http://www.l-abominable.org/).

Conférence-rencontre Histoire présent-futur des laboratoires cinématographiques d’artistes. Avec la participation de membres de LABO BXL et d’autres labos du réseau Filmlabs.

Vendredi 08.12.2017 de 17:00 à 19:00 à l’ERG - Petit cinéma (sur réservation) Rencontre avec JUAN DAVID GONZÁLEZ MONROY - OJOBOCA / LABORBERLIN http://ojoboca.com/

Le duo OJOBOCA est formé par ANJA DORNIEDEN et JUAN DAVID GONZALEZ MONROY, tous les deux membres du laboratoire cinématographique partagé LABORBERLIN, où ils produisent et développent leurs films en 16mm. Ensemble, ils pratiquent l’"Horrorism", une méthode cinématographique destinée à provoquer une transformation intérieure et extérieure.

Avec la participation de ELS VAN RIEL.