Einstein/Duchamps et après

Einstein, Duchamp et après ?

Organisation : Conseil Supérieur de l’Enseignement Supérieur Artistique.

Dates : 28 et 29 novembre 2012

Lieu : Palais des Académies – Rue Ducale, 1, 1000 Bruxelles, Espace Baudouin

Ouverture : Monsieur Jean-Marc Nollet, Vice-Président du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de la Recherche-action

Clôture : Monsieur Jean-Claude Marcourt, Vice- Président du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Ministre de l’Enseignement supérieur.

Soutien : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction Générale de l’Enseignement non obligatoire et de la Recherche scientifique ?

Argument :

Quel que soit son champ disciplinaire d’exercice, la recherche est le centre nerveux de l’enseignement supérieur. D’où vient donc le fait que dès lors qu’il s’agit d’enseignement artistique d’innombrables questions, voire d’objections, sont posées ; aussi bien par des personnes extérieures à cet ensemble qu’issues de ses rangs ? Cette recherche serait si éloignée des sciences dures et des sciences humaines qu’il faudrait inventer pour elle d’autres cadres de références, d’autres méthodes, des processus de pensée et des méthodes de travail entièrement différents ? Un objet propre, qui aurait pour nom « recherche artistique », peut-il s’appréhender, se présenter, se rendre visible, produit par ses acteurs (artistes, théoriciens, historiens, étudiants) et en relation permanente avec des partenaires publics ou privés ? Constater qu’il y a un lien organique entre recherche et art peut il suffire à fonder un dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de la recherche ? Dans le nouveau paysage de l’enseignement supérieur européen, n’est il pas urgent de dégager en Fédération Wallonie-Bruxelles, à l’instar de la plupart des pays européen, un modèle institutionnel de la recherche dans l’enseignement artistique supérieur, qui permette de la rendre visible, de l’accompagner, de lui donner des moyens et de la valoriser ? Telles seront quelques unes des questions…

Vous avez dit Recherche ?

Il est pris acte que le mot « recherche » peut s’entendre selon un très grand nombre d’acceptions mais il en est retenu ici deux, renvoyant à deux usages ou deux champs de référence :
- L’une définit un mode de travail et de production qui est consubstantiel à l’art, elle sera dite « Recherche artistique ». Elle s’ancre dans un panorama historique précis et recouvre ce qui se fait déjà dans une école d’art. Il est important de la nommer.
- L’autre se définit non seulement en référence à une histoire mais aussi à des méthodes, à des communautés et à des parcours académiques de légitimation et de diplômation, en relation éventuellement avec le champ universitaire et/ou le monde économique et social, elle reste à nommer. Nous proposons de ne renoncer ni à l’une, ni à l’autre : d’affirmer la première et de continuer à construire la seconde.

Qui cherche ? En général l’activité de recherche est évoquée de façon restreinte. Il est nécessaire d’en préciser les formes en catégorisant celui qui cherche :
- l’étudiant : il est unanimement considéré que nos étudiants sont d’abord en situation de recherche-artistique tout au long de leur cursus et ensuite dans leur pratique d’artiste et dans la situation de recherche-création dès la 3eme année (voire même la seconde), en 4e et 5e, puis en filières doctorales,
- l’enseignant : cet aspect n’est jamais relevé. Peut-il exister un statut d’enseignant chercheur ? Quel peut être le rôle des assistants ? Des mesures concernant la définition des fonctions et l’évolution des carrières doivent-elles être envisagées ?
- les doctorants : certaines Esa sont d’ores et déjà impliquées dans des formations de doctorants, mais cela ne va pas de soi. Peut-être est-il nécessaire de préciser encore mieux la définition, le fonctionnement et les formes des responsabilités des différents acteurs qui concourent à cette formation,
- les chercheurs-artistes : post-master, post-doctorants ou statut chercheur.

Intervenants :

  • Bojana Cvejic
  • Mark Lewis
  • Yolande Padilla
  • Peter Sinclair
  • Anne-Catherine Sutermeister
  • Joëlle Turlinckx
  • Angela Vettese
  • Mick Wilson

Ainsi que, pour la table ronde

  • Véronique Halloin
  • Eric Remacle
  • Yves Roggeman
  • Dirk Snauwaert