Quertain Emmanuelle

De la peinture comme « clarification intuitive »

Promoteur : Nathalie Frogneux (UCL) Co-Promoteur : Monique Renault (erg)

Sans titre , 2015 ]

J’émets les postulats suivants :
1/Faire un tableau, c’est-à-dire faire émerger un nouvel espace, vise à proposer un nouveau rapport au langage.
2/ Ce rapport au langage n’est nouveau que parce qu’il se construit en regard des circonstances qui font la société contemporaine. 
3/ Et que l’enjeu de l’élaboration de ce nouveau rapport au langage réside dans le fait qu’elle nous renseigne sur la manière dont est structuré l’intellect.
 La recherche d’un nouveau rapport au langage par la peinture repose sur deux hypothèses. La première concerne l’émergence de quelque chose qui est signifié par un travail artistique et la deuxième concerne le besoin de penser un rapport à la notion d’apparence.

partenaires : Marcel Berlanger et Pierre-Joseph Laurent (comme lecteurs)

Plus d'info sur l'ED 2O