Corps-archive : altérité et appropriation dans la performance contemporaine

Bonfim Carolina

Promoteurs : Karel Vanhaesebrouck (ULB) Co-promoteur : Antoine Pickels (ENSAV La Cambre)

Président du comité d’accompagnement : Denis Laoureux (ULB) Membre du comité d’accompagnement : Drita Kotaji (ENSAV La Cambre)

JPEG - 86.7 ko
90 Movements on TECHNOGYM G6508D, video still, 90 min, 2017.

Courtesy of the artist

Cette recherche-création s’inscrit dans la poursuite de ma pratique artistique des dernières années qui porte sur la dialectique entre le corps et l’archive à travers une approche en arts visuels. En partant du potentiel de la notion de « corps comme archive », ce projet s’intéresse au jeu qui s’articule dans les pratiques (artistiques ou non) qui promeuvent ou rendent visibles des corps incarnés résultants d’une relation d’altérité. Ce qui retiendra mon attention et fera l’objet de mon analyse c’est ma perspective en tant qu’artiste devant le désir d’être l’autre. Donc ce n’est pas un projet pour analyser des théories de l’altérité, ni les pratiques d’incarnation. Ce qui m’intéresse c’est plutôt la mise en lumière des enjeux liés à la manière dont l’autre peut être incorporé, archivé et transmis. Ce projet se donne comme objectif d’expérimenter, d’analyser et représenter plastiquement cette dynamique de l’incarnation, à travers une pratique artistique ancrée soit dans l’expérience de mon propre corps, soit chez différentes personnes, afin d’obtenir une compréhension plus vaste sur la poétique de ce phénomène. Site web personnel : http://www.carolinabonfim.com