Aleppo est un centre de recherche localisé à Bruxelles engagé dans une réflexion en art, et philosophie politique. Aleppo collabore avec et est en résidence à l’ArBA-EsA. Aleppo organise chaque saison un ÉCOLE IMAGINAIRE, un programme d’activités à propos d’une question spécifique ouverte.

+

Initié en 2014, le projet « Enjeux et pratiques de la transmission des arts plastiques » s’est concrétisé par la création d’un observatoire des pratiques de l’enseignement et de la médiation des arts plastiques. Le projet de recherche consiste à explorer et à exposer les interrogations qui sous-tendent le rapport des pratiques de créations artistiques et les démarches pédagogiques.

+

L’usure est un programme de recherche initié par Amélie de Beauffort (ArBA-Esa) et Pierre Baumann (Clare) en 2013. Le projet de recherche place au centre d’attention la question de l’usure dans ses ramifications conceptuelles et plastiques.

+

Fictions est un projet de recherche qui regroupe différentes initiatives interrogeant les effets de la prise en compte de l’incertitude de la distinction entre art et non art. L’incertitude de la distinction n’est envisagée ni du-côté de la confusion, ni du côté de la porosité, mais plutôt du déplacement de ses bords, du débordement en fonction des contextes, événements, circonstances ou acteurs.

Initiatives :

document, fiction et droit en art contemporain

comme si, comme ça

document-monument

récit et déni d’origine

+

L’équipe « Art Topologie Psychanalyse » mène une recherche dans le champ de l’esthétique sur les relations non métaphoriques entre les domaines des arts plastiques, de la topologie mathématique (les théories des nœuds, des surfaces unilatères et des catastrophes) et de la théorie psychanalytique.

+