Bruno Tackels

Bruno Tackels est essayiste et dramaturge. Agrégé et docteur en philosophie, il a enseigné l’esthétique et l’histoire du théâtre contemporain à l’université de Rennes 2, à l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes, ainsi qu’à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg.

Il a publié trois livres sur Walter Benjamin, « Petite introduction à Walter Benjamin », L’Harmattan 2001 (traduit à l’espagnol par l’Université Nacional de Colombie, en 2010), « L’Œuvre d’art à l’époque de Walter Benjamin », L’Harmattan 2000). En mars 2009, il publie la biographie du philosophe Walter Benjamin, « Une vie dans les textes, aux éditions Actes Sud, pour laquelle il reçoit, en décembre 2010, le prix de l’essai philosophique (Roland de Jouvenel) de l’Académie française. A l’automne 2010, il a paru un hommage à Walter Benjamin, « Trois cailloux pour Walter Benjamin », avec Pierre Michon et Guy Petitdemange. Il a coordonné une décade à Cerisy-la-Salle consacrée à Walter Benjamin, du 11 au 18 juillet 2005.

Par ailleurs, il a été producteur d’émissions et chroniqueur à France. A partir de février 2005, il a produit et animé une émission mensuelle, sur France Culture, « penseurs de théâtre » (dans le cadre des documentaires de « Surpris par la nuit, produits par Alain Veinstein), devenue « Autour du plateau » depuis septembre 2006. Il dirige la collection « Essais », aux Solitaires intempestifs et a publié deux essais sur le théâtre « A vues », chez Christian Bourgois, en 1997, et « Fragments d’un théâtre amoureux », aux Solitaires intempestifs, en 2001.

En 2007, il a publié au Seuil « les Voix d’Avignon », dans une co-édition Radiofrance, à partir du « Feuilleton d’Avignon », produit et diffusé sur France Culture en juillet 2006. Pour 2012, il prépare la publication des entretiens « A Voix nue » avec Michel Galabru, enregistrés pour France culture en 2006. Il prépare une monographie consacrée à Olivier Py.

Depuis 7 ans, il rédige une série d’essais monographiques, consacrés à des « Ecrivains de plateau ». Le premier, sur la Societas Raffaello Sanzio, est sorti en juillet 2005, suivi de cinq autres volumes consacrés successivement au Théâtre du Radeau, Anatoli Vassiliev, Rodrigo Garcia, Pippo Delbono, et en 2013 Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil). Un septième volume consacré à Matthias Langhoff est en préparation. En mai 2015, il publie un essai théorique, « Les écritures de plateau – Etat des lieux » pour clore ce cycle de réflexion.

Dans le cadre de la revue « Mouvement », dont il a participé à l’aventure éditorial depuis son démarrage en 1998, il s’est beaucoup intéressé à l’évolution de la politique culturelle française. Ce qui a donné lieu à la publication d’une série d’ouvrages collectifs, intitulée « Culture publique », publiée par les Editions du Mouvement et Sens&Tonka. Dans la foulée de cette expérience, comme observateur du champ culturel, il est a été nommé, en 2013, responsable de la mission consacrée à la recherche en arts, à la Direction de la création artistique, du Ministère de la Culture.